18 Février 2010

Et si les investissements en matière de conformité et de Performance Management se révélaient un facteur clé de croissance pour les institutions financières ?


Sabrina Rosati, Vice Président Exécutif en charge des Services Professionnels chez Tagetik explique pourquoi l’implémentation de logiciels de Performance Management et de contrôle des processus est l’un des investissements les plus judicieux qu’une banque puisse faire aujourd’hui.

Si un marché ne connais pas la crise, c’est bien celui du contrôle et de la gestion de la performance. Particulièrement en ces temps difficiles, les institutions financières cherchent des solutions pour guider et soutenir leur Directeur Financier et leurs décideurs. Trouver les budgets pour développer de tels outils n’est pas toujours évident. De nombreuses banques, pourtant, ont continué d’investir-notamment dans des solutions qui les aident à réduire le coût total d’acquisition (TCO). Le Performance Management représente un domaine stratégique qui permet aux entreprises de réduire rapidement leurs coûts et d’optimiser la gestion de leurs activités.

Aujourd’hui de nombreuses banques se sont lancées dans de vastes projets d’entrepôts de données à l’échelle de l’entreprise. La plupart du temps, leurs efforts portent sur la collecte des données concernant les hypothèques, les actions, les obligations, la comptabilité et d’autres types de d’informations provenant de nombreux systèmes différents. La finalité de la construction d'un tel entrepôt de données est de créer une source unique d'information réconciliée, pour pouvoir par exemple mettre en place un suivi de la rentabilité allant jusqu’au niveau du client particulier. En paralléle, les institutions financières doivent également tenir compte des besoins croissants de production de rapports réglementaires et de conformité.

Pour s’assurer que ces projets n’échouent pas tout prêt du but, les banques devraient compléter leur entrepôt de données avec une solution de pilotage de la performance suffisamment innovante pour  rationaliser et unifier leurs processus métiers, tout en fournissant la flexibilité indispensable aux contraintes réglementaires en continuelle évolution. Tagetik 3.0 a été conçu pour répondre à ces deux impératifs. Outre l’unification des processus de collecte et de consolidation des données pour le reporting statutaire, opérationnel et réglementaire, ce logiciel permet de gérer les processus clés comme l’élaboration budgétaire, la planification, l’allocation des coûts ainsi que de s’assurer de la clôture rapide des comptes.

Aujourd’hui, 40% des revenus de Tagetik proviennent du secteur financier. De nombreux acteurs mondiaux, comme le Groupe Carige, le Groupe Unicredit ou encore BNL utilisent notre solution pour piloter leurs activités, établir des prévisions exactes et, finalement, stimuler leur croissance. L’évolutivité inégalée de l’outil et ses fonctions collaboratives sont des éléments clés de cette démarche. C’est pourquoi Tagetik s’est récemment associé à Microsoft pour intégrer entièrement Tagetik 3.0 à Microsoft Office SharePoint.

Dans l'ensemble, le système bancaire mondial est encore assez en retard en matière de technologies de l'information. Beaucoup s'appuient encore fortement sur des systèmes mainframe ou propriétaires, ce qui rend difficile la gestion des processus et la collaboration efficace entre les employés. Tagetik 3.0 constitue une première étape  pour accélérer la transformation. Elle permet aux banques de trouver une solution intuitive et conviviale, très rapide à mettre en œuvre et facile à maintenir sans avoir à recourir à des consultants extérieurs ou experts en informatique ».

Télécharger le Communiqué de Presse

Contact Presse :

get started

OUI, je souhaiterais en savoir davantage sur Tagetik


Pour plus d'informations veuillez compléter le formulaire ci-dessous, un membre de notre équipe vous contactera prochainement.